La versión de su navegador no está debidamente actualizada. Le recomendamos actualizarla a la versión más reciente.

Le Parc Historique du Navia dispose d'un service de visites guidées par les recours principaux et des équipements de la zone en facilitant les déplacements et en contribuant à sa meilleure compréhension.

Mais si on préfère connaître la contrée tout seul, est très recommandable une visite au Parc dans son ensemble: des routes de castros (Pendia, Coaña, Chao de San Martín ), des grottes (Cova del Demo), d'éléments naturels (des chutes d'eau d'Oneta), des étapes par le Chemin de Sanint- Jacques (par la côte et par l'intérieur), de bassins (Grandas de Salime, Doiras, Arbón) ou des plages des municipalités côtières; toutes bonnes options pour jouir d'une culture et une nature, unies dans chaque coin.

 

Mais avant de commencer le parcours, il convient de savoir que tout près de Casa Manolón on trovent de petits bijoux architectoniques et naturels :

  •  Palais des Miranda dans Prelo (XVe et XVIe siècles), avec une vue spectaculaire de la vallée du Navia, la montagne de La Bobia et le sommet de Carondio.
  • Architecture indienne dans Boal, un parcours par la villa en découvrant plus d'une douzaine d'édifices (l´école, la buanderie et des demeures particulières) associés à l'émigration en Amérique entre des finaux du XIXe siècle et des principes du XXe.
  • Une mention spéciale mérite l'Aire Récréative du Pont de Castrillón, de caractère fluvial dans l'embouchure de la rivière Muñon, zone sauvage dans la scie de Penácaros, couvert de peupliers, de châtaigniers et d'arbousiers. L'Aire comprend les deux bords où il est profité de la fraîcheur de la riviére entre les arbres et où on peut prendre un bain très agréable. Depuis l'Aire on distinguent les étriers du pont vieux suspendu de Castrillón, inauguré en 1925, et construit avec l'effort des voisins de la paroisse.

En ce qui concerne des Musées, ce sont des visites d'intérêt :

  • Le Musée de l'Émigration et l'Instruction Publique de Boal, placé dans l'école ancienne de San Luis, un centre d'interprétation sur l'émigration à un outre-mer et son apport l'éducation dans la municipalité.

  • Le Centre d'Interprétation de l'artisanat en fer, qu´ a constitué une activité importante dans la municipalité durant les XVIIIe et XIXe siècles.

  • La Collection Muséographique de Rozadas, avec plus de 2000 pièces relatives à la vie agricole et d´élevage.

  • La Maison de l'Apiculture de Boal, placé dans l'ancienne école rurale de Los Mazos, elle est un centre d'interprétation et de divulgation rattaché à le couvain des abeilles et de l'apiculture traditionnelle et la moderne.

Non loin de Castrillón, les municipalités limitrophes disposent d'une bonne offre culturelle. Dans Grandas de Salime, le Musée Ethnographique, dans dont les installations on pourra connaître la société rurale de siècles passés, ses coutumes, les demeures et les outils de culture. Très intéressante, elle est, la récréation d'une salle de classe. Dans Pesoz, le Musée Ethnológique, dédié au vin et dans Villayón le Centre d'Interprétation des espaces protégés de montagne, qui montre la valeur des scies de Carondio et de Valledor et tous les recours qui les entourent.

 Un peu plus loin se trouve la contrée Oscos-Eo, quí a été déclaré Réserve de la Biosphère et la commune de Taramundi qui héberge un grand parc à thème basé sur l'eau et le fer.

Galerie d'images